Journée mondiale du livre : que lisons-nous chez Quatrième Jour ?

La journée du 23 avril a été déclarée journée mondiale du livre et du droit d’auteur par la Conférence générale de l’Unesco afin de promouvoir la lecture, de rendre hommage aux écrivains et d’encourager le respect de la propriété intellectuelle.

Pourquoi le 23 avril ?

Ce n’est pas un hasard si la date du 23 avril a été choisie pour célébrer le livre et les auteurs.

En effet, il s’agit de la date anniversaire de la disparition de Cervantes et de Shakespeare et de l’Inca Garcilaso de la Vega, la même année (1616), mais aussi de la naissance ou de la mort d’autres écrivains comme Maurice Druon, K.Laxness, Vladimir Nabokov, Josep Pla ou Manuel Mejía Vallejo.

Par ailleurs, une jolie tradition catalane veut que le jour de la Saint Georges (le 23 avril), les libraires offrent une rose à chaque personne venue acheter un livre.

Chez Quatrième Jour, nous profitons de cette journée mondiale pour partager avec vous nos lectures préférées.

Si vous souhaitez vous plonger dans une belle histoire, voici quelques-uns de nos livres favoris pour vous inspirer.

« L’Âme du Monde » de Frédéric Lenoir

Cindy souhaite recommander « L’Âme du Monde » de Frédéric Lenoir.

Pour Cindy : « Il est difficile de choisir un livre ou un auteur précis. Cependant, si je dois n’en choisir qu’un, ce serait l’Âme du Monde de Frédéric Lenoir. De manière générale, j’aime beaucoup le travail de cet auteur, à la fois philosophe et sociologue, qui réussit à vulgariser Philosophie et Religion pour les rendre accessible à tous. Ce roman, L’Ame du Monde, fait partie des livres que j’aime lire et relire. »

Il s’agit d’un conte philosophique dans lequel à l’aube d’un grand cataclysme mondial, sept sages se réunissent dans un monastère de l’Himalaya pour transmettre à deux adolescents les clés de la Sagesse universelle. A eux de les transmettre à leur tour ensuite aux survivants.

Ce roman nous amène à réfléchir sur le sens de notre existence, ce qui nous rend heureux ou encore sur comment cultiver l’Amour et la bienveillance peut transformer nos sociétés.

« Ce sont deux valeurs auxquelles je crois fortement et que j’essaie d’appliquer dans mon quotidien ! », conclut Cindy.

 « Le Comte de Monte-Cristo » d’Alexandre Dumas

Marie souhaite recommander « Le comte de Monte Cristo » d’Alexandre Dumas.

L’histoire d’Edmond Dantès, un jeune marin, qui débarque à Marseille pour s’y fiancer avec la belle Catalane Mercédès. Trahi par des jaloux, il est dénoncé comme conspirateur bonapartiste et enfermé dans le château d’If, au large de Marseille. Pendant quatorze ans, il reste reclus dans cette prison où il rencontre un compagnon de captivité, l’abbé Faria, qui l’informe de l’existence d’un trésor caché dans l’île de Montecristo. Il réussit à s’évader et à en prendre possession. Riche et puissant désormais, Dantès se fait passer pour divers personnages, dont le comte de Monte-Cristo. Il entreprend de garantir le bonheur et la liberté aux rares qui lui sont restés fidèles et de se venger méthodiquement de ceux qui l’ont accusé à tort et fait emprisonner.

Dumas est un géant de la littérature, et ce roman réunit : intrigue, histoire et romance pour satisfaire tous les types de lecteurs.

Marie explique : « C’est un classique, mais il reste pour moi l’un des meilleurs souvenir de lecture. C’est un livre qui vous fait rallumer la lumière le soir et oublier les sorties sans regret. Ce roman a initialement été publié en feuilleton, et est aussi addictif qu’une bonne série. »

« Soufi, mon amour » d’Elif Shafak

Recommandé par moi-même, « Soufi, mon amour » est un ouvrage à la fois romanesque, historique et philosophique.

Ella Rubinstein a, en apparence, tout pour être heureuse : une jolie maison dans le Massachusetts, trois beaux enfants, un chien fidèle. Mais, à l’aube de ses quarante ans, elle se demande si elle n’est pas passée à côté d’elle-même. Ella n’imaginait pas un jour changer sa destinée. Engagée comme lectrice, elle découvre un manuscrit retraçant la rencontre au XIIe siècle du poète Rûmi avec le plus célèbre derviche du monde musulman. C’est la révélation. Transcendée par cette histoire, elle s’initie au soufisme et à la splendeur de l’amour…

L’écrivaine turque, Elif Shafak, raconte deux histoires d’amour à deux époques. L’une amoureuse, l’autre mystique. Un livre incontournable d’une grande beauté et sagesse. Cet ouvrage propose un immense enseignement, un voyage intérieur dans l’amour et la spiritualité. Un livre que je recommande à tous.

 

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez ajouter des livres à cette liste et à partager avec nous vos recommandations de lecture !

L'auteur

Maha est consultante RP au sein de Quatrième Jour. Elle travaille également pour notre agence à Casablanca.

En savoir plus sur Maha