8 conseils à destination des startups pour attirer les investisseurs

Quatrième Jour livre quelques conseils aux startupeurs désirant lever des fonds pour asseoir leur crédibilité. Aucun investisseur n’envisage d’investir dans une startup dont il ignore l’existence. Alors, voici les do’s et dont’s à destination des startups pour construire une stratégie de relations presse efficace :

1 – Qui cherchez-vous à attirer ?

Il faut consacrer du temps à définir son audience cible, c’est la première étape. Quelle est-elle ? Comment pouvez-vous l’atteindre ? Via les réseaux sociaux ? La presse spécialisée ? Des événements/salons ? Assurez-vous de bien comprendre à qui vous vous adressez et les sujets qui les intéressent. Si vous décidez de vous adresser à la presse, intéressez vous à chaque publication et à sa ligne éditoriale ainsi qu’aux besoins de ses lecteurs. Il faut également prendre en considération le journaliste, son domaine de prédilection ainsi que le ton qu’il a l’habitude d’employer. Il faut faire l’effort de sélectionner une liste pertinente de journalistes/rédacteurs/bloggeurs et de les contacter en leur envoyant un e-mail (ou un tweet). De mauvaises recherches et une mauvaise cible aboutissent très souvent (voire toujours) à une absence de réponse ou un refus catégorique.

2 – Évitez le jargon

Pour les startups de la Tech, il peut être facile de tomber dans un jargon parfois technique ou de décrire tel produit ou tel service comme « disruptif » ou « innovant ». C’est un travers qu’il vaut mieux éviter à moins de pouvoir prouver factuellement que vous l’êtes réellement ! Quelle que soit votre cible, privilégiez toujours la simplicité et la pertinence ! Si un journaliste ne comprend pas votre activité, il ne sera pas en mesure d’écrire un article à votre sujet. Et si un journaliste ne comprend pas ce que vous faites, pourquoi un investisseur le comprendrait ?

3 – Donnez un angle ou un format

Se tenir au courant de l’actualité peut aider une startup à rebondir sur une information et à se positionner en tant qu’expert et commentateur crédible de l’industrie – mais des centaines d’autres feront de même. De plus, rebondir sur un sujet déjà traité est peut-être une solution qui semble pertinente du point de vue de la startup, mais ne saura pas intéresser le journaliste, qui, lui, pense déjà à son prochain article. Une jeune pousse a une histoire à raconter ; soyez force de proposition en indiquant des angles d’articles qui n’ont pas déjà été traités ou des formats d’article qui peuvent être judicieux pour vous : interview, portrait, études ou encore témoignage client.

4 – Donnez un visage à votre startup

La crédibilité et la réputation d’une entreprise reposent souvent sur le fondateur de cette entreprise. Alors, soyez prêt à vous présenter comme une figure publique. Cela peut se faire avec le lancement d’une série de blogs sur LinkedIn décrivant votre parcours entrepreneurial ou en participant à un panel sur votre secteur.

5 – La bonne histoire aux bonnes personnes

En tant que fondateur, il peut être difficile d’être objectif sur le dynamisme de votre entreprise. Gagner un prix régional ne vous permettra pas d’être de faire la une des Echos, mais cela peut être un excellent outil pour les réseaux sociaux et pour attirer les talents – et renforcer le moral de l’équipe. Il s’agit de juger de l’intérêt d’une histoire pour un public ciblé et de choisir le bon canal pour la lui communiquer.

6 – Entretenez votre visibilité

Toutes les startups veulent se lancer sur un grand coup d’éclat. Cependant, le risque est d’investir tout votre budget dans les premiers mois et de tomber ensuite dans le silence. Les meilleurs programmes de relations presse et publiques vous aideront à maintenir votre visibilité sur une période prolongée – vous permettant de rester présent dans l’esprit et le radar des investisseurs.

7 – Communiquez votre potentiel de création de valeur

Un investisseur pense évidemment au profit potentiel, mais il examinera également la manière dont une entreprise s’intègre dans son portefeuille. Aussi, assurez-vous de communiquer votre potentiel de création de valeur – pas uniquement d’un point de vue financier, mais également les avantages moins tangibles tels que la valeur de réputation qui sera associée à votre culture d’entreprise.

8 – Prévoyez des visuels

Dernier conseil mais non des moindres, l’histoire que vous allez raconter se traduit aussi par l’image et les illustrations mises en avant dans les articles de journalistes. Une photo d’équipe ou des captures HD de votre produit sont des sources visuelles qui attirent et donnent des indications à un lectorat, qui peut alors prendre contact avec vous et vous proposez une relation commerciale ou partenariale. Une bonne pratique en termes de relations presse est de mettre systématiquement ces éléments à disposition des journalistes. Une belle image ne vaut-elle pas mieux qu’un long discours ?

L'auteur

Maha est consultante RP au sein de Quatrième Jour. Elle travaille également pour notre agence à Casablanca.

En savoir plus sur Maha